Vous êtes ici : AccueilTechnicien de maintenance

Emploi technicien de maintenance

Encore peu recherché il y a à peine 18 mois, l’emploi de technicien de maintenance s’est désormais imposé comme l’un des emplois les plus sollicités en termes de besoins dans le secteur industriel en France.

emploi technicien de maintenance informatiqueEmploi relégué à la technique, il ne bénéficiait pas jusqu’alors de toutes les attentions légitimes à l’instar des postes de technico-commerciaux plus exposés. Pourtant force est de constater que les offres d’emploi de techniciens de maintenance en CDI pullulent sur les sites spécialisés ; ces derniers leur consacrent un tiers de leur espace.

Qu’entend-t-on exactement par un emploi de ‘’technicien de maintenance’’ ?

Ce vocable regroupe des fonctions assez différentes  et pourtant très complémentaires et qui peuvent dans certains cas se regrouper sur un seul type d’emploi.
Il peut être conduit à exercer dans un premier temps des fonctions préventives sur un parc de machines en interne ou chez un client dont il a la charge. Cela consiste à mener des actions techniques en vue de prévenir des pannes éventuelles sur telle ou telle machine de manière à assurer le caractère opérationnel de ces dernières. En effet, le coût économique résultant d’une panne d’une ligne de production par exemple peut se révéler très vite conséquent et pénalisant pour la rentabilité.
Le technicien joue par conséquent un rôle très important car son efficacité impacte directement et durablement sur l’activité.

Dans un second temps, il peut arriver que l’obsolescence d’une machine ou son utilisation intensive provoque un incident de fonctionnement et par conséquent une panne.
Dans ce cas précis, il intervient à titre curatif afin de détecter les causes de la panne constatée. Il évalue le niveau de technicité de la panne et sa capacité à intervenir sur place dans le cas d’une intervention chez un client. 
Le cas échéant, il peut avoir recours à un appui extérieur (prestataires externes ou équipe dédiée).
 Sur ce type d’intervention, l’expérience conditionne le protocole technique à suivre et selon le niveau de complexité de la panne, il pourra résoudre ou pas l’incident sur la machine.


A ce stade, il est bon de rappeler que la formation des techniciens qui vise à maintenir leur emploi à un niveau technique de qualité s’avère primordiale et déterminante.
 Elle contribue à construire l’image de l’entreprise qui envoie un technicien chez son client. Le sujet est éminemment sensible et ne peut être passé sous silence nonobstant le fait que la formation a un coût ; s’il il ne dispose pas d’un niveau de compétence suffisant, il peut à lui seul sinon détruire du moins altérer une relation commerciale. Il est donc important de vérifier que l'expérience et les comptétences sont en adéquation avec l'emploi dès la phase d'entretien, afin d'être en cohérence avec l'offre proposée.


Le service qu’est en droit d’attendre le client ne peut souffrir d’approximation ou d’insuffisance de la part de celui qui est sensé l’apporter de façon efficace et professionnelle.

A cet égard, il n’est pas inutile de rappeler ici que la qualité du comportement du technicien impacte directement sur cette relation commerciale.
 Pour être plus clair, lorsque le technicien intervient sur une panne avérée, il le fait souvent dans un cadre de stress et de tension ; il doit donc s’efforcer de minimiser l’effet de l’incident technique en apportant des garanties de compétence technique.
 Son attitude peut se révéler très impactante sur le déroulement du processus d’intervention qui ne pourra supporter des éventuels atermoiements ou approximations.
 Afficher un comportement de sûreté tout en restant à l’écoute de son environnement constitue une des clefs du succès de l’intervention d’un technicien chez son client.
 Enfin, le technicien peut intervenir in fine sur des machines dont il a assuré l’entretien en vue de modifier certains aspects techniques qui amélioreront leur opérationnalité. 
Il s’agit selon l’expression consacré de maintenance dite évolutive. 
Il peut être amené à renouveler les équipements de production. Par exemple, Il peut contribuer à installer de nouveaux automates sur les machines. En fonction de son niveau technique, il peut améliorer certains programmes d’automatisme et en assurer l’intégration. De la même façon, il peut participer à la réduction des coûts et d’optimisation de l’outil de travail en proposant des nouvelles solutions techniques. Dans cas d’espèce, son rôle ne se limite plus à de la simple maintenance préventive ou curative. Il se positionne de fait comme un véritable technicien méthode, améliorateur des matériels ou machines.
 L’emploi de technicien est plus que jamais intégré dans la stratégie industrielle car il vise au-delà des missions qui lui sont dévolues à consolider la relation avec son client.
 L’emploi de technicien de maintenance industrielle recoupe nombre d’acceptions diverses suivant la typologie et la taille de l’entreprise. Très souvent, compte tenu des compétences clefs exigées pour cet emploi, on le retrouve sous les appellations de mécaniciens de maintenance, d’électromécaniciens de maintenance ou encore de techniciens SAV.

Qu’en est-il du recrutement de ce type de poste ?

D’emblée, force est de constater que l’ensemble des entreprises du secteur industriel recrutent à un moment donné de leur développement un ou plusieurs techniciens en CDI ou CDD.
 Ce poste déterminant dans le process de fabrication industrielle est intégré très souvent au sein d’un service ou département de maintenance voire méthodes dans les structures de plus petite taille. 
Il est placé hiérarchiquement sous la conduite d’un responsable ou directeur technique. 
Son métier peut être exercé soit au sein de l’entreprise, on parle alors de technicien de maintenance sans plus de précision ou dans certains cas de technicien sédentarisé. 
Le technicien de maintenance peut être amené à intervenir directement chez le client ; on le nomme dans ce cas technicien de maintenance itinérant. Son espace géographique d’intervention peut être local mais également couvrir l’ensemble de la France voire l’international. 
Il doit maitriser dans ces cas de figure outre l’aspect purement technique de sa fonction, les logiciels de GMAO (Gestion de Maintenance assistée par ordinateur). Pour certaines pannes récurrentes ou opération d’entretien courant, le technicien peut être intégré au sein d’un équipe de télémaintenance (hotlineurs techniques) qui renseigne le client par téléphone à distance.

Le recrutement de techniciens de maintenance en CDI atteint selon nous son seuil de criticité car les besoins numériques et en qualité sont extrêmement importants et rencontrent une offre de ressources significativement déficitaire. Les offres d’emploi en CDI sont donc très nombreuses.
La conséquence de cela est avant tout une flambée (légitime au vu de l'offre et de la demande) des salaires exigés par ces techniciens trop longtemps négligés dans les organigrammes au bénéfice de la fonction commerciale et/ou technico-commerciale.
 Le critère de l’itinérance, facteur limitant pour ce type de profil vient complexifier un état des lieux préoccupant d’autant que les pouvoirs publics ne se semblent pas décidés à prendre la mesure de la situation. 
Les futurs techniciens arborent des diplômes au titre ronflant de Techniciens de maintenance des systèmes mécaniques automatisés (MSMA) ou de techniciens de maintenance automatisme et industriels (MAI) etc …


Ces profils sont par conséquent très recherchés lorsqu’ils garantissent une équation personnelle rassurante pour les dirigeants c’est-à-dire des compétences techniques alliées à un comportement corporate. 

EXCELLIUM RH CONSULTING de par son expertise métier et sectorielle est à même de détecter ces profils fortement demandés, de les évaluer (tests psycho comportementaux et techniques) en offrant une garantie de remplacement de 12 mois.

 

Pour aller plus loin

  • Recrutement technicien de maintenance CDI :

    Quelle formation privilégier pour le recrutement d'un technicien de maintenance dans votre entreprise. Recrutement technicien de maintenance CDI Découvrez l'offre proposée aux entreprises par notre cabinet.

  • Formation technicien de maintenance industrielle:

    Les meilleurs parcours de formation pour les techniciens de maintenance industrielle. Formation technicien de maintenance industrielle La formation en alternance est appréciée des recruteurs dans le secteur : c'est un vrai plus pour trouver un emploi.

  • Secteur recrutement technicien de maintenance
:

    Il y a encore trop peu de techniciens de maintenance par rapport à la demande des entreprises. Secteur recrutement technicien de maintenance
 L'industrie offre donc de belles perspectives de carrières aux spécialistes de la maintenance industrielle.

  • Recherche technicien de maintenance industrielle
:

    Recruter des techniciens de maintenance est particulièrement difficile pour les entreprises. Recherche technicien de maintenance industrielle
 Les offres d'emplois sont nombreuses, mais les profils correspondant restent trop rares.

  • Technicien de maintenance itinérant:

    C'est un métier très particulier dans le monde des techniciens. Technicien de maintenance itinérant Les compétences et l'expertise techniques priment sur toutes les autres qualités pour ce métier.

  • Technicien méthodes maintenance:

    Dans une entreprise du secteur de l’industrie il élabore les tâches nécessaires à la fabrication d'un produit. Technicien méthodes maintenance Il doit définir les processus de fabrication afin d'optimiser la production.