Vous êtes ici : AccueilTechnicien de maintenanceSecteur recrutement technicien de maintenance


Secteur recrutement technicien de maintenance

Le recrutement dans le secteur de l’industrie ne s’est jamais aussi bien porté. L’emploi de technicien de maintenance y tient une place particulière dans un marché des ressources déficitaire…

industry 1140760 640

Les entreprises considèrent désormais cet emploi comme prioritaire car la maintenance est en croissance permanente depuis plusieurs années. La maintenance industrielle peu ou insuffisamment prisée jusqu’à encore récemment par les jeunes diplômés prend désormais toute sa place sur le marché de l’emploi.

Un secteur plébiscité encore très récemment par les agences d’intérim

La maintenance s’avérait jusqu’alors être le terrain de prédilection des agences d’intérim ou dites de placement. Bon nombre de candidats s’adressaient tout naturellement à ces structures afin de se voir offrir des CDD ou des contrats d’intérim avec l’ambition de décrocher un CDI. De façon entendue, la période d’intérim constituait en réalité la période d’essai préalable à l’embauche définitive sous forme d’un CDI.

Les cabinets de recrutement offrent de plus en plus ce type d’emploi (technicien de maintenance industrielle, technicien SAV itinérant ou sédentaire) ; ils retirent de facto le caractère précaire à ce type de postes qui prennent ainsi toute leur place dans l’organigramme opérationnelle des sociétés de l’industrie.

Quid de l’évolution de ce secteur d’activité ?

La recherche de ce type de profils par les sociétés du monde de l’industrie risque de prendre un essor sur le long terme. Le secteur de la production absorbe à lui seul une grande partie de ces besoins en ressources techniques. Le secteur se dynamise de plus en plus et les structures de l’Education Nationale préparent depuis plusieurs années à des diplômes techniques ad hoc très recherchés par les professionnels du domaine de l’industrie.

La formation professionnelle constitue un accélérateur indéniable pour ceux qui souhaitent évoluer vers un poste de responsable notamment dans la filière du service. En effet, le technicien services est quasiment certain au terme de son cursus scolaire ou universitaire de se voir proposer assez rapidement un poste sur le terrain. Peu de candidats peuvent se prévaloir d’être autant courtisés par les employeurs en cette période de tensions économiques.

Le secteur tend à se professionnaliser

Bon nombre d’agences d’intérim tentent ou ont tenté de capter la part du ‘’gâteau’’ sur ce domaine d’activité en pleine croissance. Si certaines d’entre elles ont réussi à se faire une place, elles sont nombreuses à se heurter à ce monde très technique qu’est l’industrie. En effet, les définitions de postes se révèlent de plus en plus complexes à appréhender pour qui ne dispose pas de cette sensibilité technique. L’expertise requise et indispensable reste encore l’apanage de quelques cabinets.

 

 

Pour aller plus loin