Vous êtes ici : AccueilTechnico-commercialQu'est-ce qu'un technico-commercial ?Technico-commercial : les formations plébiscitées par les recruteurs

Technico-commercial : les formations plébiscitées par les recruteurs

Le marché de l’emploi des technico-commerciaux est l’un des plus dynamiques. De quoi créer des vocations dans un contexte économique difficile. Alors, quelles sont les différentes formations pour accéder à la fonction de technico-commercial en entreprise ? Voici les diplômes les plus recherchés par les recruteurs.

technico commercial formation recruteur

Le BTS ou le DUT : les formations courtes pour les technico-commerciaux

La formation la plus connue pour préparer au métier de technico-commercial est le BTS Technico-commercial, aussi appelé BTS Management des unités commerciales ou BTS Négociation technico-commerciale. Les technico-commerciaux ayant obtenu un DUT Maintenance industrielle, électromécanique ou électrotechnique sont désormais très courtisés dès lorsqu’ils maîtrisent une langue étrangère (anglais et/ou allemand dans le secteur de l’industrie).

Ces diplômes ont pour fonction principale de former à la vente de biens et de services. Tout au long de sa formation, le futur technico-commercial développe les qualités nécessaires l’exercice de sa future profession telles que :

  • la négociation commerciale
  • la gestion de projet,
  • la prospection et le développement de la clientèle,
  • le management commercial,
  • des connaissances techniques sur son secteur d’activité …

La différence entre le BTS et le DUT ? Traditionnellement, les élèves de BTS s’orientent vers un cursus court avec une intégration sur le marché du travail à bac+2. En revanche, les personnes ayant obtenu un DUT sont plus nombreuses à poursuivre leurs études en licence professionnelle, même s’il est possible de trouver un poste de technico-commercial à la sortie d’un IUT.

La licence : une année de spécialisation

Après les deux années de BTS ou de DUT, il est possible d’effectuer une année de spécialisation supplémentaire en licence. Cette année permet également à des élèves issus d’une autre formation à dominante industrielle ou technique de s’orienter vers le métier de technico-commercial. Beaucoup font le choix d’une licence alternance pour acquérir un maximum d’expérience professionnelle.

Le master : pour devenir ingénieur technico-commercial

Diplômés d’écoles d’ingénieurs ou d’écoles de commerce, les ingénieurs technico-commerciaux sont recherchés par les entreprises qui exigent une spécialisation et une compétence technique très marquée, par exemple dans le secteur IT.

Ces parcours permettent d’assurer de plus importantes possibilités d’évolution. Un ingénieur technico-commercial peut à terme devenir directeur des ventes et exercer des responsabilités managériales.

Plus généralement le niveau de qualification d’un technico-commercial dépend de la politique de recrutement de l’entreprise et du niveau de connaissance technique du produit qui y est demandé.

Certaines entreprises recrutent des profils de niveau bac+2 et les forment ensuite en interne sur les produits. Dans certains secteurs de pointe, les recruteurs préfèrent les profils d’ingénieurs déjà formés à la technicité des produits.